Bienvenue et bonne lecture sur l'âme du livre, un forum convivial pour les passionné(e)s de lecture
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 L'invisible (Robert Pobi)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Qu'avez-vous pensé de ce livre ?
Coup de coeur
0%
 0% [ 0 ]
excellent
0%
 0% [ 0 ]
très bien
100%
 100% [ 1 ]
bien
0%
 0% [ 0 ]
moyen, un peu déçu(e)
0%
 0% [ 0 ]
pas aimé du tout
0%
 0% [ 0 ]
refermé en cours de lecture
0%
 0% [ 0 ]
Total des votes : 1
 

AuteurMessage
petitepom
super lectrice
super lectrice
avatar

Féminin Nombre de messages : 1327
Age : 52
Localisation : Corrèze
Enfants : Rémi et Tristan
livre préféré : Phénix de B.Simonay
Date d'inscription : 12/12/2011

MessageSujet: L'invisible (Robert Pobi)   Mer 6 Jan 2016 - 9:30

Montauk, Nouvelle-Angleterre. Jack Cole revient pour la première fois depuis près de trente ans dans la maison où il a grandi. Son père, Jacob Coleridge, un peintre reconnu et célébré dans tout le pays à l’égal de Jackson Pollock, y vit reclus depuis des années, souffrant de la maladie d'’Alzheimer. Son état a récemment empiré et une crise de démence l’a conduit à l’hôpital. Si ses jours ne sont pas en danger, ses moments de lucidité sont rares. Jack, qui a le corps entièrement tatoué d’'un chant de L'enfer de Dante, souvenir d'une jeunesse perturbée, est lui aussi un artiste en son genre. Travaillant en indépendant pour le FBI, il possède un don unique pour lire les scènes de crime et entrer dans l'esprit des psychopathes. Alors qu'un terrible ouragan s’approche des côtes, Dan Hauser, le shérif de la ville, profite de la présence de Jack pour lui demander de l'aider à résoudre un double assassinat, celui d'une femme et d'un enfant dont on ignore les identités. Devant la méthode employée par le tueur, Jack ne peut s'empêcher de faire le lien avec un autre crime, jamais résolu, le meurtre de sa mère lorsqu'il avait 12 ans. Alors que le village est bientôt coupé du monde par la tempête, les meurtres se succèdent et Jack est bientôt convaincu que son père connaît l'identité de l'assassin. La clé réside-t-elle dans les 5 000 mystérieux tableaux qu'il a peints inlassablement ces dernières années et qui semblent constituer une sorte d'étrange puzzle ? C’est dans l'esprit de son père que Jack va cette fois devoir entrer, comme il entre d'habitude dans celui des criminels, pour trouver une vérité complètement inattendue.
Dans ce premier roman impressionnant, Robert Pobi s'intéresse à un trait commun que partagent artistes, médecins et policiers, celui d'interroger obsessionnellement les apparences afin d'atteindre, peut-être, la vérité qui se cache derrière. Avec une efficacité et une maîtrise dignes des plus grands auteurs de thrillers, il tient le lecteur en haleine de la première à la dernière page, au fil d'une intrigue machiavélique, jusqu'au coup de théâtre final, qui place le livre au niveau des plus grandes réussites du genre.
Encore une fois un polar qui donne toutes sa force dans les dernières pages. Je l'ai lu d'une traite.
En plus des meurtres horribles, on attend un ouragan chargé d'électricité ; Jake Cole n'est pas un policier ordinaire ainsi que sa famille.
Tout cela, bien ficelé en fait un thriller qu'on a du mal à lâcher.
Revenir en haut Aller en bas
http://petitepom.wordpress.com/
 
L'invisible (Robert Pobi)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Robert EUDE, historien Seinomarin.
» Robert Gogoi a-t-il été à bord du Gerlache ?
» Documentaire sur Robert Bruce. ARTE.
» Bon anniversaire Robert !
» ROBERT x GOHIER - Le Havre Graville

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Ame du livre :: ARCHIVES DE TOUTES NOS LECTURES :: Policier, thriller-
Sauter vers: